A l'occasion du rassemblement des 5 paroisses du pays d'Ancenis, l'Eglise catholique avait invité les représentants des différentes communautés religieuses de la ville à partager un "café".